RSS

Sciences

Dernier numéro : 1er mai 2017


  • « Jeunes chercheurs – Philosophie des sciences – 2013 »

    Titre : Le libre-arbitre dans l’interprétation d’Everett de la mécanique quantique

    1er mai 2017

    Vol. 8, n°2, p. 1-11

    Résumé : Selon la version contemporaine, « multi-mondes » de l’interprétation d’Everett de la mécanique quantique, lorsqu’un événement se produit, tous les événements alternatifs compatibles avec les lois de la mécanique quantique se produisent également, chacun dans un monde différent. Cet article montre que si l’on accepte cette interprétation, alors deux principes nécessaires à l’existence du libre-arbitre sont respectés : le principe des possibilités alternatives, qui affirme que si un individu a agi par libre arbitre, il aurait pu agir autrement ; et le principe de contrôle de détermination antécédent. (...)

  • « Jeunes chercheurs – Philosophie des sciences – Rennes 2013 »

    Titre : L’innéité est-elle la canalisation du développement biologique ?

    19 avril 2017

    Vol. 8, n°1, p. 1-14

    Résumé : Comment définir l’innéité si tout trait phénotypique est le produit de la rencontre des gènes et de l’environnement ? Ariew propose d’identifier l’innéité à une propriété empiriquement observable : la canalisation du développement biologique. Cet article montre en quoi cette proposition est à la fois attractive et incomplète. La théorie de l’innéité comme canalisation ne semble opératoire que pour certains traits phénotypiques. L’article conclut ainsi que l’innéité n’est pas toujours identifiable empiriquement mais reste un terme théorique adossé à une conception précise du développement. Abstract : (...)

  • « Jeunes chercheurs – Philosophie des sciences – Rennes 2013 »

    Titre : Sur les nouveaux rapports entre données expérimentales et théorie dans la biologie contemporaine

    21 avril 2016

    Vol. 7, n°1, p. 1-9

    Résumé : Cet article discute la manière dont les récents progrès dans les techniques expérimentales en biologie ont amorcé une nouvelle dynamique dans les stratégies de recherche et ont conduit à modifier les rapports entre approches expérimentales et théoriques. Un des enjeux est de comprendre jusqu’où peuvent mener des démarches de type inductif, très présentes depuis quelques années, dans l’étude des systèmes biologiques. Une autre tendance forte de la recherche contemporaine est le développement des cadres théoriques visant à donner un sens à l’avalanche de données empiriques produites par ces (...)

  • Titre : La théorie causale de la référence à l’épreuve de la nomenclature biologique

    12 juin 2013

    Vol. 5, n°1, p. 1-28

    Résumé : L’objet de cet article est de confronter la théorie causale de la référence élaborée par Putnam et Kripke au langage réel des sciences, plus particulièrement de la biologie. Le langage de la botanique, de la zoologie et de la microbiologie est de nos jours réglementé par des Codes Internationaux de Nomenclature, qui règlent la construction et la publication des noms systématiques. Je brosse une rapide histoire de la nomenclature scientifique et présente tout aussi brièvement ces Codes. Je distingue ensuite, à l’intérieur de la théorie causale deux sortes d’hypothèses, les hypothèses (...)