Accueil > Tous les volumes > Le paradoxe de l’horreur épidémique

Le paradoxe de l’horreur épidémique

Vol. 3, n°5, p. 1-56

15 décembre 2011

Hugo Clémot

Résumé :

Le champ de la philosophie analytique de l’horreur cinématographique est assez récent et dominé par la philosophie de Noël Carroll. Le philosophe américain a proposé successivement deux théories pour résoudre ce qu’il a appelé les « paradoxes du cœur », le paradoxe de la fiction et le paradoxe de l’horreur, et définir le genre de l’horreur artistique. Après avoir exposé ces deux solutions, l’article soutient qu’une philosophie de l’horreur cinématographique doit pouvoir rendre compte de l’attrait exercé par les films d’horreur épidémique. Or ces films posent un problème pour la conception de Carroll et en révèlent ainsi une limite conceptuelle majeure. Prendre les films d’horreur épidémique au sérieux conduit donc à envisager un concept de l’horreur cinématographique plus adéquat qui suggère en outre d’autres solutions des paradoxes de l’horreur et de la fiction.

Abstract :

Noel Carroll dominates the recent inquiry in the philosophy of horror. The American philosopher is the author of two successive theories conceived to solve what he has called the “paradoxes of the heart”, the paradox of fiction and the paradox of horror, and to define the art-horror genre. In this paper lies the proposition that a philosophy of cinematographic horror should be able to explain the attraction to the subgenre of epidemiological horror films. These films pose a problem for Carroll’s framework because they reveal a major conceptual limitation. Taking the horror films on epidemics seriously leads one to envisage a more appropriate conceptualization of the art-horror genre and suggests a different solution (from Carroll’s) to the paradoxes of fiction and of horror.


Fichiers PDF

Hugo Clémot

Université de Paris 1. PhiCo/EXeCO.


Courrier électronique :  Hugo Clémot

plume   Pour répondre à cet article, le discuter ou le commenter dans Igitur, nous vous invitons à soumettre un texte de réponse à la revue en suivant la procédure et les indications données aux auteurs.
up