Accueil > Tous les volumes > Sociologie cognitive et explication fonctionnelle

Sociologie cognitive et explication fonctionnelle

Vol. 3, n° 1, p. 1-33

9 mars 2011

Olivier Ouzilou

Résumé :

Après avoir exposé certains éléments de ce que Raymond Boudon (1995) nomme le « modèle cognitiviste d’explication des croyances » et après avoir analysé certaines de ses implications épistémologiques, je me propose de soutenir dans ce texte l’idée selon laquelle le mode d’explication fonctionnaliste est susceptible d’enrichir et de compléter ce modèle cognitiviste en sciences sociales. Suivant en cela la métaphysique sociale de Philip Pettit et en m’appuyant sur la notion de « causalité virtuelle » qu’il développe, je tente de montrer que la réintroduction des paramètres fonctionnels peut expliquer non pas tant l’émergence que la résistance de certaines croyances, résistance qu’une analyse strictement cognitive semble parfois inapte à éclairer.

Abstract :

After presenting some elements of what Raymond Boudon (1995) calls « the cognitivist model of belief explanation », and after analyzing some epistemological implications of this model, I argue in this paper for the view that the functionalist model can enrich and complete the cognitivist model in the social sciences. Informed by Philip Pettit’s social metaphysics, and leaning on the notion of « virtual causality » that he develops, I try to show that the reintroduction of functional parameters can explain the resistance, but not the emergence of some beliefs ; a resistance that a strictly cognitive analysis fails to illuminate.


Fichiers PDF

Olivier Ouzilou

CEPERC, Université de Provence


Courrier électronique :  Olivier Ouzilou

plume   Pour répondre à cet article, le discuter ou le commenter dans Igitur, nous vous invitons à soumettre un texte de réponse à la revue en suivant la procédure et les indications données aux auteurs.
up