• Sur quelques supposées faiblesses de l’éthique animale. Au sujet d’un récent ouvrage d’Étienne Bimbenet

    29 mars 2020

    Vol. 11, n°2, p. 1-11

    Résumé : Dans son dernier livre, Le complexe des trois singes. Essai sur l’animalité humaine (2017), le philosophe français Étienne Bimbenet accuse l’éthique animale « pathocentriste » de commettre une contradiction performative : d’après M. Bimbenet, ces théories des droits des animaux (parmi lesquelles il se centre sur le cas de Zoopolis (2011) de Sue Donaldson et Will Kymlicka) se réfuteraient elles-mêmes dans la mesure où elles déclareraient que la raison est un aspect « non essentiel » des êtres humains, mais, dans le même temps, elles ne seraient compréhensibles que comme une entreprise humaine « (...)

  • Interroger la tradition : John McDowell et l’interprétation gnoséologique de la partie B, IV, A de la Phénoménologie de l’esprit

    7 mars 2020

    Vol. 11, n°1, p. 1-16

    Résumé : Figure phare de la philosophie contemporaine de l’esprit, le philosophe John McDowell (1942-) affirme que la partie B, IV, A de la Phénoménologie de l’esprit met en scène un seul individu, et non pas deux individus singuliers, ou deux groupes d’individus — classes, nations, races, etc. —, comme nous l’enseigne la tradition commentatoriale. Selon McDowell, les interprètes de Hegel confondent les choses telles qu’elles sont pour nous — les philosophes, s’entend —, ou en soi, et telles qu’elles apparaissent à la conscience dont Hegel retrace justement l’histoire dans son ouvrage. C’est cette (...)

  • L’énigme du « vleu » et l’hyper-nominalisme de Goodman

    17 octobre 2019

    Vol. 10, n°1, p. 1-27

    Résumé : Cet article vise à défendre une nouvelle lecture de la nouvelle énigme de l’induction de Nelson Goodman. Suivant Ian Hacking, il faudrait voir dans ce problème fameux un « pur nominalisme », au sens où il permet à Goodman de nier qu’il existe des espèces naturelles. Si cette interprétation comporte quelque chose de juste, elle a l’inconvénient majeur de ne pas respecter ce que Goodman entendait lui-même par « nominalisme ». Le nominalisme goodmanien, en effet, se comprend comme un réquisit technique procédant de l’adoption du « calcul des individus ». Je défendrai ici que cette (...)

1 2 3 4 5 6 7 8 9 >


up